Crapahuter Bon, j'ai fini par trouver un peu de temps, entre une crève qui dure depuis 6 semaines et une migration réseau en cours qui occupe même mes nuits, pour poster un nouveau billet. Il était temps.
Cela fait maintenant quelques semaines que Noémie crapahute. La veille encore, elle essayait de tirer de toutes ses forces, jusque du bout de ses doigts, mais rien n'y faisait, elle n'avançait pas. Tout juste arrivait-elle à pivoter. Mais dès qu'elle parvint à ramper, ce fut de suite sur toute la longueur du salon.
Encore une fois, cette détermination dont je parlais dans le billet du 13 septembre m'a frappé.
Commença alors l'exploration de tout l'appartement, au grand damne d'Hugo.
Et oui, elle empiète sur son territoire !
En plus, Noémie est curieuse et aime bien voir avec quoi joue son grand-frère.
Hugo n'apprécie pas toujours, surtout lorsqu'elle casse ce qu'il vient de construire ou qu'elle touche à ses voitures.
Dans certains cas, il est même pris d'une sorte de panique, ne sachant pas comment s'y prendre pour empêcher Noémie de s'approcher.
Il la repousse, ou s'enfuit avec ses jouets.
Heureusement, les crises se font moins fréquentes, et il leur arrive aussi de jouer ensemble et de bien rigoler !